Pochette Croisière jaune Citroën

La croisière jaune, ou encore mission Centre-Asie, est la 3ème grande expédition automobile d’André Citroën, parcourant les 13 000 Kms qui séparent Beyrouth de Pékin ! Le convoi abrite des scientifiques, des peintres, des botanistes,des zoologues, etc. pour assurer une collecte d’informations sans précédent.

Devant initialement suivre la mythique route de la soie, le refus d’autorisation de traversée des territoires soviétiques déviera la mission, qui empruntera la route de l’Himalaya.

Georges-Marie Haardt (1884-1932) est un ami proche d’André Citroën,  prenant part à l’entreprise, et chef des trois expéditions Citröen. Il meurt à Honk Kong, sur le retour de la Croisière Jaune, après avoir contracté une pneumonie.

André Citröen adressa ce télégramme aux hommes de l’expédition après avoir appris la nouvelle : « L’Homme est mort mais l’oeuvre reste. Ramenez en France le corps de votre chef. Je pleure avec vous. »

Louis Audouin-Dubreuil (1887-1960) est quant à lui un officier militaire, ancien combattant des tranchées, il fonde un camp d’aviation en Tunisie avant d’être recruté par M. Citröen.

Le corps principal part  le 14 avril 1931 de Beyrouth tandis qu’un second groupe quitte Pékin quelques jours après afin d’assurer l’approvisionnement. Ce second rencontrera des difficultés très rapidement : les conditions terribles du désert de Gobi, des problèmes avec les autochenilles, et plus particulièrement le seigneur de guerre King, qui fit arrêter les membres de l’expédition.

Notre pochette est constituée de trois livrets : un premier dédié aux ethnies et à la culture, un second dédié à la géographie, et un troisième dédiée à l’expédition en elle-même.

Cette pochette était destinée aux enfants, disposant d’une radio, afin que ceux-ci puissent apprendre des éléments géographiques, historiques et culturels, en suivant le parcours de l’expédition.

Les drapeaux en épingle devaient être utilisés afin de pointer sur la carte le déplacement des caravanes au fur et à mesure des émissions radios rapportant leur avancée.

La pochette, 1931.
André Citroën (1878-1935).
L’expédition est menée par MM. Haardt (à droite) et Audouin-Dubreuil.
Autochenille Citroën. Crédit : https://amicale-citroen.de/
Les livrets.
Carte de l’expédition et planche d’épingles drapeaux.
Détail du livret « L’expédition Citroën : ses buts, son itinéraire, son matériel » et le Bon pour une visite gratuite du pavillon Citroën de l’Exposition Coloniale de 1931.
Détail livret « La Haute Asie ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s