Pathéorama

Le pathéorama est un petit support singulier qui ne mesure que 13 cm sur 4,6 cm.

De conception très simple, il s’agit d’une visionneuse de pellicule argentique de 35 mm. Ces deux éléments font l’objet d’un brevet déposé en 1921 par Pathé.

Charles Pathé, lors de l’assemblée générale des actionnaires du 16 septembre 1920, présente l’objet en ces termes :

« Nous vous informons que nous avons à l’étude actuellement un cinématographe populaire, d’un prix très minime et de dimensions réduites, que nous croyons susceptible d’être utilisé à la fois comme jouet pour les enfants, et comme appareil de démonstration pour certaines catégories d’enseignement.¹ »

Destiné ainsi à un jeune public, le catalogue de films du Pathéorama propose principalement des sujets pédagogiques ou des contes enfantins.

La pellicule du film est placée dans deux magasins aux extrémités du boîtier. Au centre, une chambre noire, dans laquelle un galet presseur serti de caoutchouc vient saisir la pellicule et la dérouler.

On observe alors par un verre grossissant le sujet qui est éclairé par une fenêtre de dépoli qui permet à la lumière d’entrer.

Longtemps à l’avant-garde sur ce marché, la concurrence arrivera rapidement et le manque de diversité du catalogue précipitera sa chute dans les années 1930.

Il aura cependant mené à la fin de l’utilisation des vues sur verre utilisées dans les écoles, trop coûteuses et trop fragiles comparées aux pellicules.

Le projecteur Pathé Cocorico avait ainsi été créé pour que l’on puisse projeter le contenu du Pathéorama en insérant ce-dernier face à la lampe.

Si vous souhaitez une étude plus approfondie, je vous suggère de visiter l’article de Tréma, revue spécialisée en science de l’éducation et didactique, en cliquant ici.

¹ Cf. Pathé, C. (2006). Écrits autobiographiques. Paris : L’Harmattan. Édition établie, annotée et présentée par Pierre Lherminier, collection Les temps de l’image, p. 299.

Pathéorama : boîtier.
Pathéorama : instructions sous le couvercle.
Pathéorama : les magasins de part et d’autre et au centre la chambre noire.
Pathéorama : couvercle vu de face.
Pathéorama : fenêtre de dépoli et molette.
Pathéorama : détail de gravure d’un ancien propriétaire prénommé Jean.
Pathéorama : vue par le verre grossissant : le galet presseur avec caoutchouc et la pellicule.